Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 22:59

L’accusation se fondait sur le fait que cette légumineuse contient des phyto-oestrogènes, nom des hormones végétales. Donc c’était elle qui causait de l’oligospermie chez les hommes et même le cancer du sein chez les femmes. On eût pu craindre une razzia vengeresse sur les restaurants asiatiques, grands pourvoyeurs de plats à base de soja, comme on sait. Puis sur les boutiques végétariennes, chez lesquelles on trouve, en effet, des cageots de brocoli. Le premier coup qui eût dû abattre ce canard fut tiré en 1993. Une série de travaux démontra que non seulement le soja ne pouvait causer de cancer du sein, mais encore qu’il protégeait les femmes contre cette maladie. * Mais le volatile avait survécu et quand l’hypothèse d’un rapport entre l’obésité, l’infertilité masculine et les troubles endocriniens prit corps et que le soupçon se fixa sur les perturbateurs endocriniens, les défenseurs de l’industrie chimique reprirent confiance ; le soja fut remis sur la sellette. Quelques travaux, tels que ceux entrepris en 2008 par des chercheurs de la Harvard School of Public Health leur offrirent un argument de poids.

Partager cet article

Repost 0
Published by aucun
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de krachdusperme.over-blog.com
  • Le blog de krachdusperme.over-blog.com
  • : "LE KRACH DU SPERME et autres menaces" un livre écrit par le Dr Pierre Duterte et Gerald Messadié. Ne protégez pas l'environnement, PROTEGEZ VOUS!
  • Contact

Texte Libre

Recherche