Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 09:48

Scandale : du poison
à toutes les sauces

Marie-Monique Robin a réalisé une enquête magistrale et implacable sur le secteur agro-alimentaire. Elle en livre quelques extraits avant la diffusion de son documentaire, mardi sur Arte.

http://madame.lefigaro.fr/feminin/aspartame-sucrettes-ameres-110311-143422

 

Du poison à toutes les sauces

Au rythme des scandales alimentaires, les enquêtes se multiplient

Aspartame : sucrettes amères ?

Le poison : présent dans 6000 produits de consommation courante (boissons light, chewing-gums, yaourts, etc.), cet édulcorant artificiel ne cesse d’alimenter la polémique. Deux récentes études l’ont accusé de favoriser certains cancers, des accidents cardio-vasculaires et des accouchements prématurés. « Scientifiques corrompus, études biaisées, conflits d’intérêt entre industriels et politiques... L’exemple de l’aspartame montre comment l’industrie chimique a manipulé les agences de réglementation pour commercialiser un produit dangereux », s’indigne Marie-Monique Robin.

L’antidote : l’Anses (l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation) a placé l’aspartame sous haute surveillance et se prononcera fin mars sur son usage. En attendant, pour Marie-Monique Robin, aucun doute : « Appliquons le principe de précaution : mieux vaut éviter les édulcorants. »

Surtout ne pas chauffer les plastiques

907Photo Bernhard Winkelmann / Madame Figaro

Pas chic, le plastique

Le poison : on a toujours cru le plastique biologiquement inerte. « Des centaines d’études montrent que c’est faux », explique Marie-Monique Robin. Molécules utilisées pour assouplir les plastiques, les phtalates agissent à faibles doses dans le corps en déréglant le système hormonal. Ces perturbateurs endocriniens seraient à l’origine des problèmes de fertilité qui explosent aujourd’hui. « Prenez l’exemple du bisphénol A. Lorsqu’on chauffe un biberon en plastique au micro-ondes, cette molécule migre dans le lait et dans le corps des bébés. » 

L’antidote : utiliser des biberons en verre. À défaut, surtout ne pas chauffer les plastiques. Et informer les populations les plus vulnérables : les femmes enceintes et les jeunes enfants. Interdit dans les biberons en France depuis juin 2010, le bisphénol A reste encore à bannir des bouteilles, petits pots pour bébé, boîtes de conserve, petit électroménager et autres ustensiles de cuisine...

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Duterte
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de krachdusperme.over-blog.com
  • Le blog de krachdusperme.over-blog.com
  • : "LE KRACH DU SPERME et autres menaces" un livre écrit par le Dr Pierre Duterte et Gerald Messadié. Ne protégez pas l'environnement, PROTEGEZ VOUS!
  • Contact

Texte Libre

Recherche