Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 22:57

 

http://www.impact-sante.fr/Medecine/_Medecine__Actualites/Les_ondes_emises_par_la_telephonie_mobile_sont__possiblement_cancerogenes___selon_l_OMS__/1/17951

Les ondes émises par la téléphonie mobile sont «possiblement cancérogènes», selon l’OMS

03/06/2011 | Cancérologie
Les ondes émises par la téléphonie mobile sont «possiblement cancérogènes», selon l’OMS

L'OMS, par l'intermédiaire de son Centre international de recherche sur le cancer (CIRC, Lyon), a classé comme « possiblement cancérogènes pour l'homme » les ondes électromagnétiques par radiofréquence, notamment émises par la téléphonie mobile.

 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ces ondes sont classées dans le groupe 2B, qui comporte aussi le plomb, le chloroforme et le café. Il existe cinq groupes de classification des risques cancérogènes : le groupe 1, cancérogène pour l'homme ; le groupe 2A, cancérogène probable pour l'homme ; le groupe 2B, cancérogène possible pour l'homme ; le groupe 3, non classifiable vis-à-vis du pouvoir cancérogène pour l'homme ; et le groupe 4, probablement non cancérogène pour l'homme.

La classification 2B signifie, selon le CIRC, « qu’il pourrait y avoir un risque et qu'il est donc nécessaire de continuer à étudier le lien entre les téléphones mobiles et le risque de cancer. Il est important de mener des études supplémentaires sur l'utilisation intensive et à long terme des téléphones portables. En attendant ces données, il est important de prendre des mesures pragmatiques pour réduire l'exposition, comme les oreillettes ou les SMS ».

Un groupe de travail, formé de 31 chercheurs issus de 14 pays, s'est réuni au CIRC durant une semaine, du 25 au 31 mai. Jusqu'à ici, la position de l'OMS était qu'il n'y avait pas de preuve établie d'un lien entre l'utilisation d'un téléphone portable et le cancer.

Les experts ont évalué le potentiel cancérogène de différentes expositions aux champs électromagnétiques par radiofréquence : expositions individuelles liées à l'utilisation de la téléphonie mobile, mais aussi expositions professionnelles aux radars et aux micro-ondes et expositions environnementales liées à la transmission des signaux de radio, de télévision et des télécommunication sans fil.

Des centaines d'études scientifiques ont été passées au crible, dont quatre analyses issues de l'étude internationale Interphone (soutenue par le CIRC), actuellement soumises à publication.

Les experts ont estimé que les preuves étaient « limitées » parmi les utilisateurs de téléphones sans fil pour le gliome et le neurome acoustique et « insuffisantes » pour tirer des conclusions quant aux autres types de cancer. Les données ont été jugées « insuffisantes » pour les expositions professionnelles et environnementales.

Les principales conclusions de cette expertise seront publiées dans quelques jours dans la version électronique accélérée du Lancet Oncology.

 

Florence ROSIER avec APM

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Duterte
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de krachdusperme.over-blog.com
  • Le blog de krachdusperme.over-blog.com
  • : "LE KRACH DU SPERME et autres menaces" un livre écrit par le Dr Pierre Duterte et Gerald Messadié. Ne protégez pas l'environnement, PROTEGEZ VOUS!
  • Contact

Texte Libre

Recherche