Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 08:00

Impact Sant??

http://www.impact-sante.fr/Medecine/_Medecine__Actualites/L_obesite_et_le_surpoids_continuent_de_progresser/1/17532

 

L'obésité et le surpoids continuent de progresser

06/05/2011 | Endocrinologie, Santé publique
L'obésité et le surpoids continuent de progresser

En France, de 1997 à aujourd’hui, il y a eu une nette progression du surpoids et de l’obésité, selon les résultats d’une étude présentée dans le cadre de la Journée européenne contre l’obésité qui a lieu le 21 mai.

L’étude européenne a été menée par GSK Healthcare. Elle concerne 17 pays européens. Dans chacun d'eux, 500 personnes ayant un IMC (indice de masse corporelle) supérieur ou égal à 28 ont été interrogées. Selon un rapport de l’OCDE, une personne sur deux en Europe est en surpoids et une personne sur six est obèse.
L’étude montre qu’en France, de 1997 à aujourd’hui, il y a eu une nette progression du surpoids et de l’obésité. L’obésité importante par exemple a augmenté de 266 %. « Cela justifie que l’on parle d’épidémie, a lancé Bernard Guy-Grand, professeur honoraire de nutrition. Ces chiffres sont impressionnants, mais la France n’est pas le pays le plus mal placé car nous avons gardé une structure par repas. »
L’étude présente, du point de vue des personnes concernées, les raisons liées à la prise de poids, les motivations pour en perdre et le besoin de soutien. Les raisons de la prise de poids les plus citées sont le fait de manger mal, trop ou entre les repas et de ne pas faire assez d’exercice. « Concernant l’activité physique, ce constat est vrai, a souligné le docteur Arnaud Cocaul, nutritionniste. Il faudrait repenser nos villes. Les vélos en libre service par exemple ont été bénéfiques. »
Le surpoids et l’obésité ne touche pas tout le monde de la même manière, c’est ce que précise Anne-Sophie Joly, présidente du CNAO (Collectif national des associations d’obèses). « L’obésité est plus présente dans les 1ères couches sociales », a-t-elle expliqué. De plus, les campagnes de sensibilisation ont un impact plus fort sur les classes aisées.
Résultats de l’étude
L’étude montre des attitudes différentes selon l’IMC. Pour les IMC compris entre 28 et 29,9, la situation de surpoids est sous-estimée, 43 % des personnes n’en ont pas conscience. Pour les personnes ayant un IMC entre 30 et 35,9, la recherche de perte de poids est souvent ancienne et liée à des échecs à répétition. 70 % des femmes ont perdu du poids qu’elles ont ensuite regagné. Pour les IMC supérieurs à 36, l’impact psychologique de l’obésité est fortement ressenti.
En France les motivations pour perdre du poids ne sont pas les mêmes pour les hommes et les femmes. 58 % des femmes disent avoir besoin de gagner confiance en elles et 49 % des hommes souhaitent vivre plus longtemps.

Obésité et régimes yo-yo 

Les intervenants ont tiré la sonnette d’alarme face aux régimes à la mode. « Les livres de régime sont des machines à obésité », a repris Anne-Sophie Joly. « La nutrition est quelque chose de complexe dans laquelle il faudrait peut-être réintroduire une notion d’humilité », a continué le Dr Arnaud Cocaul.

La deuxième journée européenne contre l’obésité sera consacrée aux régimes yo-yo. Des actions de sensibilisation auront lieu les 20 et 21 mai.
Les intervenants ont également insisté sur le partenariat qui doit se créer entre le patient et le médecin dans la perte de poids.

Cécile RABEUX

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Duterte
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de krachdusperme.over-blog.com
  • Le blog de krachdusperme.over-blog.com
  • : "LE KRACH DU SPERME et autres menaces" un livre écrit par le Dr Pierre Duterte et Gerald Messadié. Ne protégez pas l'environnement, PROTEGEZ VOUS!
  • Contact

Texte Libre

Recherche